Tillandsia : une plante sans terre ni racines

Tillandsia

Les tillandsias sont les plantes les plus souvent suspendues dans les airs qu’on trouve. Leurs formes torsadées et élancées et leurs fleurs brillantes et colorées sont à la fois attrayantes et agréables. Facile d’entretien, Tillandsia est idéal pour les créatifs et, grâce à sa forme et sa couleur, il est parfait pour de nombreux projets de décoration. Beaucoup de gens sont curieux de la plante végétale, Tillandsia est également une plante ordinaire dite aérienne. Aussi connue comme la fille de l’air, cette plante est graphique, originale et très fonctionnelle, car elle pousse sans terre ni racine. Alors que mange-t-il ? À quoi faut-il faire attention pour tirer le meilleur parti de ces variétés végétales originales ?

Les tillandsias : qu’est-ce que c’est ? 

Le tillandsia est une plante aérienne qui pousse sans racines, ni planter dans la terre. Ces plantes s’appellent aussi plante des épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur les branches d’autres arbres et plantes, les soutenant. Les plantes autonomes, ne nuisent absolument pas à l’hôte, vivent en harmonie avec l’hôte. Par conséquent, aucun nutriment ne s’y opposera. Le tillandsia est capable d’absorber les humidités ambiante ainsi que les sels minéraux qu’il contient et l’humus des supports qu’il colonise, tout au long de la porosité de leurs feuilles. Plus de 400 dans différentes formes et couleurs existent : rosettes, filaments, fleurs colorées, gris argenté.

Sous les latitudes des spécialistes, ils la gardent à l’intérieur, et même dans certaines régions aux climats plus doux, il est possible de la garder à l’extérieur en été. Il est recommandé de diffuser une lumière vive et faible sur l’écorce en l’absence de lumière directe du soleil, en évitant la lumière du soleil fournie par l’hôte. Finalement, il vaut mieux donc lui trouver des supports naturels, comme une souche, un rondin, une pierre, un liège… ou tout simplement dans votre plante, à condition d’en trouver un adapté ordinaire sur un support qui lui apportera sa position humus. Il est possible de visiter ou faire un appel à un fleuriste près de chez-vous.

Comment peut-on arroser les Tillandsias ? 

Pour les arrosages de la plante tillandsia durant le temps chaud, il est recommandé de l’arroser avec de l’eau non calcaire 2 fois par semaine. Pour cela, vous devez laisser reposer l’eau à l’air libre pendant 48 heures et ajoutez un engrais azoté peu dosé de mars à octobre. Au printemps et à l’automne, vaporisez une fois ou deux fois par semaine. Compte tenu de l’air ambiant sec que vous avez à l’intérieur, en hiver comme en été, une ou deux pulvérisations par semaine suffisent. Il est préférable de pulvériser plutôt que d’arroser le tillandsia. En effet, avec ce système d’arrosage, il faut souligner que l’eau résiduelle pourrait faire pourrir les souches de la plante. Du coup en extérieur, si le climat le permet, laissez la nature s’en occuper.

Tillandsias : quelle est son origine ?

Le tillandsia de la famille des broméliacées est un cousin de l’ananas. Cette plante est appelée épiphytes par les botanistes, car elle pousse naturellement notamment en s’accrochant aux arbres, aux rochers, aux falaises, aux cactus… même aux lignes téléphoniques. Les orchidées de fer mettent en moyenne 6 ans pour mûrir et fleurir. Généralement, les Tillandsias ne fleurissent qu’une fois par an. Mais certaines variétés, comme les Tillandsia albertiana, fleuriront entre mai et novembre. Quand c’est le moment de touffe de 40, vous aurez quelques fleurs. Sur Tillandsia vernicosa, elles fleurissent en même temps. Sur certaines plantes Tillandsia, les pédicelles restent beaux longtemps juste après la floraison.

Il faut bien noter que l’ananas en fait partie. Le côté rouge des bractées reste toujours intense pendant plusieurs semaines, voire des mois en cours ou après la floraison. Il existe en effet plusieurs types de tillandsia. À titre d’exemple : le Tillandsia stricta, Tillandsia ionantha, Tillandsia caput-medusae, Tillandsia cyanea, Tillandsia butzii et le Tillandsia usneoides. Par contre, cela signifie qu’il existe plusieurs formes de germination de tillandsia. Dans ce cas, vous devez demander d’abord la nature de votre plante afin de connaître son mode de traitement. Pour plus d’informations, il est possible de visiter les sites gratuits proposés par les scientifiques en végétales.

Comment peut-on faire germer les graines de Tillandsia ?

Pour faire germer naturellement les graines de tillandsia, il faut suivre les étapes suivantes : premièrement, étalez les graines de tillandsia une à une sur la gaze, 1 cm entre chaque graine. Ensuite, vous devez arroser les graines au moins 1 fois par jour. Pour les conserver à bonne température, veuillez placer les graines dans un incubateur à 25 °C. Arrosez vos plantes tous les jours durant un mois. À la fin de l’arrosage de ce mois, les plantes seront considérées comme adultes et pourront supporter plus facilement les basses températures. Pendant le premier mois, veillez à ne pas ajouter trop d’eau. Un arrosage excessif peut provoquer la croissance de mousse, ce qui peut entraîner la pourriture de tillandsia.

Faites attention, si le semis est trop dense. Elles peuvent échouer, car c’est une plante qui a besoin d’être séchée et donc elles doivent être bien espacées. Le tillandsia nécessite une bonne luminosité ainsi tolère le plein lumière de soleil. S’il passe l’été à l’extérieur, rentrez-le tôt à l’automne pour éviter de le placer la nuit lorsque les températures descendent en dessous de 5 °C, surtout si votre plante est humide. 

Comment rendre la lecture plus attrayante pour les enfants ?
Acheter une piscine chez un spécialiste à Montpellier